• Après avoir été vieux

    Une vision du vieillissement arrêtée dans le temps. Cette journée-là, des élèves du primaire allaient candidement réciter leurs connaissances musicales à des résidents d'un Centre de personnes âgées; très âgées. Parfois les hochements de tête de l'assistance bougeaient en harmonie avec la musique.

     

    Les photos et les textes de ce blog sont protégés, à moins d'indication contraire. Reproduction interdite sauf permission expresse de l'auteur

     

    APRÈS AVOIR ÉTÉ VIEUX 

       

    Des pieds qui bougent
    Et vont nulle part 
    Des pieds qui bougent 
    Même assis
     
    Des têtes qui bougent 
    En tremblements saccadés 
    Des têtes qui bougent 
    Sous le plein de souvenirs
      
    Des regards qui tremblent 
    De crainte et d'inquiétude 
    Des regards anxieux 
    Des regards honteux
     
    Des regards navrés 
    D'esprits prisonniers 
    D'écrins fanés
    Des regards las 
        
    Tellement 
       
    Quelques sourires sans gravité    
    Des vies à l'antichambre 
    Qui ne demandent à la vie 
    Que de vivre dehors 
    De l'autre côté des vitres 
       
    De ne vivre que sur l'écran 
       
    Des bouches qui n'embrassent plus 
    Des bouches qui se racontent tout haut 
    Des souvenirs aphones 
    Des souvenirs décousus qui n'en sont plus 
       
    Après avoir été vieux 
    Noël est encore en décembre 
    Mais un peu plus tôt 
    Dans la salle de jeux 
       
    En décembre mais le deux 
    C'est pareil   
      
       
    Tout ce qui change c'est le temps 
    ...la machine à changer le monde en vieux   
      
       
    Pour Noël 
    Un peu de musique pour rejoindre l'âme 
    Doucement en tirer une sèche larme 
    Éclairer subrepticement un fond d'œil fade 
       
    Un peu de musique jouée par des angelots 
    À la peau rose qui arrivent 
    Comme survient dimanche 
       
    Agression de la vie 
       
    Ils ne seront demain qu'un souvenir vague 
    Une étrange impression de petit bonheur récent 
    Vague émotion laissée par un Noël intemporel 
       
    Au foyer Pie XII 
    À la résidence Jean XXIII 
    À la maison Paul VI 
       
    Chez les adeptes du bonheur 
    Chez les compagnons de l'âge doré 
    Chez… 
       
    Après le premier décembre 
    Après l'interlude du deux 
    Il y aura aussi le trois le quatre 
    Et toute une série linéaire 
    De levers et de couchers de soleil 
    De levers et de couchers pareils 
    Sans trop d'amour sans but 
    Autre que de lutter dans l'attente 
    Du Cavalier Noir de l'Apocalypse 
       
    Si en sursis 
       
    Pâques amènera peut-être 
    Un peu de musique jouée par des lapereaux 
    À la peau rose qui arriveront 
    Comme survient dimanche 
       
    Puis la vie retournera sur l'écran 
    Le ressac la ramènera derrière la vitre 
       
    Et des lèvres fanées murmureront 
    C'était Noël 
    Ou c'était Pâques 
       
    Jésus est né 
    Jésus est mort 
       
    Et parfois 
    Jésus crie

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :