• Au hasard la chance

    Comme un grand, grand sourire.

    À moins d'annotation contraire, toutes les images et tous les textes de ce blog sont protégés et ne peuvent être urtilisés, en tout ou en partie, sans permission expresse de l'auteur.

    Au hasard la chance

    Michel Tremblay, Léméac/Actes Sud, 2012

     

    À peine la cinquantaine et Ti-Lou prend sa retraite. Ses REÉR tiennent à deux gros sacs en liquide. La Louve d’Ottawa se retire et se sauve en prenant le train pour Montréal. Faut dire que le métier de fille facile, ça use.

    Une autre époque : 1925. Eh, qu’elle est bien décrite madame Ti-Lou. Ce roman est une vraie machine à remonter le temps. L’écriture est jeune. Dynamique. Juste assez descriptive. L’action se déroule dans un champ assez restreint.

    Mais qu’est-ce qui l’attend après son règne glorieux dans la capitale?

    Elle est à une croisée de chemins.

    Comme tout le monde, à un moment ou l’autre dans sa vie, ses choix influenceront son existence. Légèrement… ou dramatiquement.

    Quelles couleurs orneront ses vieux jours?

    Peut-on faire un lien entre le maniaque au rasoir qui hante les parcs de Montréal et la destinée de Ti-Lou?

    Un traitement d’intrigue génial. Un style mûr et jeune à la foi. Réflexions originales sur la destinée à laquelle nous sommes tous soumis.

    Du vrai bonheur à lire.


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    malinamie Profil de malinamie
    Dimanche 17 Mars 2013 à 13:55

    Ton enthousiame est contagieuse Daniel....Et J'aime Michel Tremblay...("La grosse femme d'â côté est enceinte"  entre autre ) ....Va me falloir encore agrandir ma liste à bonheur de lire...

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :