• L’Alchimiste

    Un livre qui raconte de façon splendide la grandeur des choses simples.

    À moins d'annotation contraire, toutes les images et tous les textes de ce blog sont protégés et ne peuvent être utilisés, en tout ou en partie, sans permission expresse de l'auteur.

     

    L'Alchimiste, Paulo Coelho, éditions Anne Carrière, Paris, 1994. (traduction française)

     

    Santiago est un berger espagnol. Dans sa campagne andalouse il y a une église à moitié détruite avec un arbre qui pousse à l'endroit de la sacristie. Il y dort un soir, alors qu'il est en route vers un village du nom de Tarifa où il sait qu'il va rencontrer la plus belle fille qu'il ait jamais croisée.

    Berger par goût du voyage, il a renoncé à utiliser à meilleur escient l'instruction dont sa famille l'a pourvu. Son père aidant, il s'est acheté un troupeau et est parti en errance à la découverte du monde. C'était le rêve de sa vie.

    Dans cette vieille église un songe le visite pendant son sommeil; c'était arrivé plusieurs fois auparavant : toujours le même rêve. Un enfant lui dit d'aller voir les pyramides d'Égypte pour y trouver un trésor.

    « C'est justement la possibilité de réaliser un rêve qui rend la vie intéressante ».

    « … les choses simples sont les plus extraordinaires et seuls les savants parviennent à les voir »

    Une fois à Tarifa, il fait une rencontre déterminante. Un vieil homme qui prétend être le « roi de Salem ». Le vieux lui parle de l'apparente incapacité des gens à choisir leur destin en soulignant qu'il s'agit d'une imposture. Il lui tient un discours troublant à propos d'une Légende Personnelle que chacun est apte à réaliser.

    « … il y a une grande vérité en ce monde… lorsque tu veux vraiment quelque chose, c'est que ce désir est né dans l'âme de l'Univers. C'est ta mission sur terre…  L'Âme du Monde se nourrit du bonheur des gens… Accomplir sa Légende Personnelle est la seule et unique obligation des hommes. Tout n'est qu'une seule chose. Et quand tu veux quelque chose, tout l'Univers conspire à te permettre de réaliser ton désir… il faut être attentif aux signes.»

    Après réflexion, le jeune homme comprend que ses brebis, la fille qu'il voulait rencontrer, les champs d'Andalousie, ne sont en réalité que des étapes dans l'atteinte de sa Légende Personnelle. Il se départit donc de son troupeau et laisse sa vie de berger derrière lui, avant de partir pour le continent africain, en route vers l'Égypte. Le vieil homme lui enseigne également, avant de disparaître dans cohue de la ville, que le secret du bonheur est de réaliser sa Légende Personnelle sans jamais oublier ses origines.

    Un long et ardu périple commence alors pour lui. D'échecs en revers, il se prend en main, apprend des langues étrangères, fait des rencontres riches, côtoie des croyances différentes et se retrouve dans une oasis, loin dans le désert, où il est en contact avec un alchimiste qui le conduira, après bien des péripéties, à son trésor. Dans la même oasis, il rencontre également un amour particulier qui le nourrira dans sa quête.

    « … il existe un langage au-delà des mots… (avant) je parlais avec mes brebis un langage sans paroles.»

    « … vous n'avez jamais fait de rêves de voyages?... Je n'aime pas beaucoup les changements… Quand la chance est de notre côté il faut en profiter… c'est ce qu'on appelle le Principe Favorable ou la chance du débutant… c'est mon rêve qui me maintient en vie… je ne veux pas le réaliser… je ne veux pas être déçu et n'avoir plus aucune raison de continuer à vivre… »

    « Tout le monde ne peut pas voir ses rêves de la même façon… toi, tu veux le réaliser… »

    « Mektoub… c'est écrit »

    Il apprend de ses rencontres que les alchimistes sont des savants qui cherchent à transformer tous les métaux en or. Pour y arriver, il faut atteindre l'Âme du Monde. Ce langage unique qui permet à toutes choses de communiquer entre elles : l'accomplissement du Grand Œuvre. Qui lui, est constitué d'une partie liquide : l'Élixir de Longue Vie et d'une partie solide : la Pierre Philosophale qui ouvre le chemin à la transformation des choses en or.

    Il s'aperçoit bientôt que les savants alchimistes finissent par se purifier eux-mêmes par la complexité de leurs travaux au lieu de purifier les métaux vils. Finalement, il en déduit que ces choses sont tellement simples, qu'il n'y a que ces savants pour comprendre. Chacun a sa manière propre d'apprendre pour l'accomplissement de sa Légende Personnelle.

    « La vie alors sera une fête, un grand festival, parce qu'elle est toujours le moment que nous sommes en train de vivre, et cela seulement. »

    « Les gens cèdent à la fascination des tableaux et des mots, et, pour finir, ils oublient le Langage du Monde. »

    « … et ce fut comme si le temps s'arrêtait, comme si l'Âme du Monde surgissait de toute sa force devant le jeune homme… il comprit que la partie la plus savante et la plus essentielle du Langage que parlait le monde… s'appelait l'Amour… c'était le pur Langage du Monde, sans aucune explication parce que l'Univers n'avait besoin d'aucune explication pour continuer sa route dans l'espace infini. »

    « …cette incroyable certitude que toute chose sous la voûte du ciel a été écrite par la même Main. La Main qui fait naître l'Amour… s'il n'en était pas ainsi, les rêves de l'espèce humaine n'auraient aucun sens… Mektoub.»

    « C'est dans le présent que réside le secret; si tu fais attention au présent, tu peux le rendre meilleur. Et si tu améliores le présent, ce qui viendra ensuite sera également meilleur… Chaque jour porte en lui l'éternité... il est fait pour être vécu ou pour quitter ce monde.»

    « Le courage est la vertu majeure pour qui cherche l'Âme du Monde »

    « … n'oublie pas que ton cœur est là où se trouve ton trésor. Et que ton trésor doit absolument être trouvé pour que tout ce que tu as découvert en chemin puisse avoir un sens. »

    Finalement la quête du jeune homme vers son trésor se termine à son point d'origine où il trouve enfin son trésor. Rapidement par la suite, un vent venant d'Afrique lui apporte un baiser de Fatima, son amour de l'oasis. Probablement qu'un second périple s'amorce alors.


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :