• ! La Naissance de Novembre

    Comme il y a un début à tout et que je n'ai rien trouvé dans la littérature, je me suis imaginé que le premier mois de novembre nous était probablement arrivé dans les pattes de cette façon.

    À moins d'annotation contraire, toutes les images et tous les textes de ce blog sont protégés et ne peuvent être utilisés, en tout ou en partie, sans permission expresse du détenteur des droits

    (Auteur : D Dumont, droits : L Germain, publié avec permission)

     

     

     

    La Naissance de Novembre

     

     

    Il était une fois il y a très longtemps 
    Ailleurs avant le temps présent 
    Dans le monde des gens 
    Pingres tristes et méchants 
       
    Il était dis-je une sorcière 
    Qu'on surnommait  Misère 
       
    Sur sa contrée naguère ravagée par la peste 
    Elle était plénipotentiaire et sans conteste 
    Elle commandait à tous ses sujets 
    A juste titre on la craignait 
    Et on s'en méfiait 
       
    Ses philtres étaient si puissants 
    Qu'elle avait le pouvoir 
    De contrôler les astres et le vent 
    Selon son bon vouloir 
       
    Or une année l'automne fut radieux 
    Chaud ensoleillé et heureux
       
    A l'aube sur l'herbe point de gelée blanche 
    Le soir le soleil s'étirait et s'attardait 
    Comme s'il courtisait juillet 
    L'hiver se faisait tirer la manche 
       
    Le tiède octobre maintenant installé 
    Misère avait vainement ruminé à sa façon 
    Plusieurs scénarios de correction 
    Lorsqu'elle fut investie d'une étrange idée 
    Qui l'amena à officier avec application 
    Autour de ses marmites et chaudrons 
    Jusqu'à longtemps après le déclin d'Hélie
       
    Puis quand l'astre de l'ombre eut salué la nuit 
    Misère agrémenta un étrange bouillon 
    De capitules de tournesol et de verrues de crapaud
    A la justesse de la mesure l'élixir verdit illico
     
    Après quelques jours de décantation 
    Et de bizarres incantations 
    La sorcière a soudainement ricané 
    De satisfaction et de félicité
       
    Le soleil couchant a réfléchi 
    Sur ses jaunes dents et a fui 
       
    Ce soir là la lune toute frémissante 
    N'a pas osé occuper la place vacante
       
       
    Et il en fut ainsi 
    Jusqu'à minuit 
    Un soir de folie furieuse 
    Alors qu'une tarentule curieuse 
    A surpris le vent attachant finalement 
    Entre eux les nuages les plus blancs 
    Pour les remorquer sans remord 
    Bien au nord 
    Afin qu'ils ne s'objectent jamais 
    Au long frisson qu'on concoctait  
       
    Le lendemain le soleil toujours terrorisé 
    Obtint de la grisaille un long congé 
    De toute façon il était si faible et malade 
    Que la pluie glaciale était devenue solide 
       
    La sorcière fut tellement enchantée 
    De cet interminable frimas d'ombre 
    Qu'elle ordonna son retour chaque année 
    Pour achever la besogne d'octobre
       
       
    Aussi entre l'été et la folie 
    Ainsi novembre naquit

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    malinamie Profil de malinamie
    Samedi 20 Octobre 2012 à 22:44

    Quel texte magnifique, sublime, magique; il faut tenir  en soi la magie des mots et sentiments pour écrire une si belle histoire...C'est avec bonheur que je t'offre le titre honorifique (c'es-tu comme cela qu'on dit ? ) de l 'Ordre des grands magiciens des mots de coeur: car tu fais croire , en ce monde triste et foncièrement matérialistes que la magie existe encore et que c'est du bonheur d'y croire 

    2
    Dididit Profil de Dididit
    Dimanche 21 Octobre 2012 à 20:05

    ODGMDMDC... Wow, tout un titre. Mais c'est pas très juste pake... tu étais vendue à l'avance à l'idée. Merci des bon mots.

    3
    malinamie Profil de malinamie
    Lundi 29 Octobre 2012 à 13:25

    Je suis peut être vendue à l'idée mais tu sauras que je coûte trèssssssssssss cher.... pratiquement pas achetable la fille... sauf avec des talents....(...) 

     

    4
    Ancien con-frère (h
    Lundi 5 Novembre 2012 à 16:01

    Bravo! Je te connaissais sur certains aspects mais pas celui-là. Tu vaux bien notre Molière d'antan si tu n'est pas justement notre Molière d'aujourd'hui! J'ai appris aussi de source ''sûr'' que tu tentes aussi de devenir notre ''Benny Goodman'' tout récemment. Tu me reconnaîtras sûrement  mpar la boutade suivante: ''You are a scholar and gentleman''  (battleship......) 

    5
    Dididit Profil de Dididit
    Lundi 5 Novembre 2012 à 19:58

    Ah ben! ACF... la vie est belle j'espère. Après Batman, Superman, Ironman, je me serais attendu à te voir revenir sous le pseudonyme de Pépére-Man. La rumeur Benny Goodman là... ça vient de mauvaises langues (qui, comme on le sait, ont des mauvaises oreilles). Content de ta visite même avec des "mottos" à l'anglaise.

    6
    Jeudi 2 Janvier 2014 à 19:00

    Bonjour,

    J'adore l'idée de cette naissance…Une belle histoire en vers que j'ai vraiment pris plaisir à lire!Un grand merci !

    Belle et heureuse année 2014

    Amicalement

    belle et heureuse année

    7
    Mardi 7 Janvier 2014 à 18:10

    Eh merci Neige pour ta visite et ton commentaire. Pour ce début d'année, ton nom est adéquat avec les chutes de neige récentes que nous avons eues dans le nord du Québec. Bonne année à toi aussi.

    8
    Lundi 12 Octobre 2015 à 13:00

    toujours actuel ....Novembre est relu plusieurs fois par année....et toujours nouveau pourtant...J'ai ce poème magique sur le coeur et sa copie trône...sur mon réfrigérateur...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :