• Mon Encrage

    Ma raison d'écrire

    À moins d'annotation contraire, toutes les images et tous les textes de ce blog sont protégés et ne peuvent être utilisés, en tout ou en partie, sans permission expresse de l'auteur

     

     

     

    MON ENCRAGE

     

     

    J'ai un problème pesant en maudit
    J'avoue que moi dans la vie
    J'prends mon pied quand j'écris
     
    Dans ces moments intimes
    Se côtoient des idées anodines
    Et quantité de mots sublimes
     
    Des mots qui me frôlent
    À la joue à l'épaule
    Me caressent de l'intérieur
    De la tête jusqu'au cœur
     
    Tantôt racoleurs
    Parfois réservés
    Ils oscillent entre le bonheur
    Et aussi une roide réalité
     
    Ils changent de sexe
    Deviennent ELLE 
    Quand ils se concertent en phrases
    Rêches tendres belles
    Me dominent ou m'apprivoisent
    Selon le sens du texte
     
    Comme des gamines
    Elles font la ronde
    Insensibles mutines
    Je les défie les sonde
     
    Alors les incitations abondent
     
    Chacune amène l'autre
    Qui résiste ou qui s'offre
    Mais érige invariablement
    La citation du moment
     
    Puis j'explore un grand néant
    Semé à l'horloge du temps
     
    Lentement
     
    Le secret s'allège s'élude
    Le bonheur se partage
     
    Si bien qu'après
     
    Quand le fait est constaté
    Quand de guerre lasse
    Les phrases se calment gourdes
    De mon côté je dois hélas
    Déposer ma plume devenue lourde
     
    Cependant
     
    Toujours je me console en pensant
    Que le temps d'un fugitif moment
    J'ai été à la fois maître des mots
    Et humble valet de l'alphabet
     
    Alors je reviens lentement
    À hauteur de sentiments
     
    Je réalise qu'au fond je n'ai fugué
     
    Que le temps de bien ancrer mon encrage
    Aux délicates fibres d'une blanche page
     
    Le temps d'ombrer un soleil trop chaud
    De chauffer un froid nuage lové à mon idée
    Quand le ressac de l'épopée a opéré
    Je me retrouve plus grand plus beau
     
    Qu'au temps d'avant ces mots

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 14 Février 2012 à 16:36

    Ah je l'aime tellement celui-là, je le redécouvre comme un vieil ami, toujours tout neuf mais si merveilleusement familier.


    Étrange quand même qu'avec tous les mots qui s'offraient, tu aies choisi un adjectif comme « fugitif » en parlant du temps... Ma définition de l'acte d'écrire a toujours été celle-ci : « Écrire c'est fixer sous la plume les visions fulgurantes aperçues à l'heure fugitive de l'inspiration ».


    Pas pour rien qu'on est amis, y a comme une parenté là, moi je trouve! Et j'aime tellement ta conclusion...

    2
    Dididit Profil de Dididit
    Mardi 14 Février 2012 à 17:11

    Eh! Je suis à la mode je récupère. Écrit il y a longtemps mais encore full actuel à mes yeux.

    3
    Jeudi 16 Février 2012 à 12:30

      Je n'ai pas de mots , si j'en ajoutais ,  cela deviendrait des maux.... tellement agréable à lire..

               Merci de ce partage..

    4
    Dididit Profil de Dididit
    Jeudi 16 Février 2012 à 18:13

    Merci à toi pour cette nouvelle visite. Ma vieille tante aurait dit:" Ah ben! d'la belle visite propre" lol! C'est sûr qu'ici, dans ce poème je parle de motivation profonde. Il m'est cher.

    5
    B-13 Profil de B-13
    Lundi 15 Octobre 2012 à 18:42

    C'est magnifique, c'est beau, quand vie, sentiments et mots se rejoignent, se confondent et s'offrent en cadeau. MERCI !

    6
    Dididit Profil de Dididit
    Lundi 15 Octobre 2012 à 19:23

    Eh! une autre visite "propre"... Je suis content de ton passage près de ma racine d'écriture.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :