• Nouvelles

    La constipation, vous connaissez?

    À moins d'annotation contraire, toutes les images et tous les textes de ce blog sont protégés et ne peuvent être utilisés, en tout ou en partie, sans permission expresse de l'auteur.

     

     

    NOUVELLES

     

     

    Depuis ce matin le commentateur a peur
    Il rumine ses nouvelles de première heure
    Comme à l'habitude il les a pourtant livrées
    Mais ce jour elles continuent à le hanter
     
    D'habitude sa tête machine à restituer
    S'imbibe d'éléments de l'actualité
    Et les projette en crue réalité
    Telle une éponge gorgée d'eau glacée
     
    Longtemps on a vanté ses mérites
    À observer et rendre au plus vite
    Visage neutre exempt d'émotion
    Et bien sûr parfaite élocution
     
    Famine au désert guerre en Iran
    Bagarres de rues viols d'enfants
    Peu importait l'intensité de la nouvelle
    Le véhicule demeurait professionnel
     
    Le sourire devenait à peine plus acide
    Quand il témoignait de génocide
    Le coup d'œil un rien plus inquiet
    À parler de l'éternelle course à la paix
     
    Habitué à témoigner il gagne sa vie
    Où les autres la perdent mais aujourd'hui
    Quelques minutes avant la dernière édition
    On s'est grandement inquiété avec raison
     
    En ce jour il a connu un problème d'actualité
     
    LE PAUVRE IL A CONSTIPÉ
     
    Comme toujours il aspire facilement
    S'approprie puis digère allègrement
    Mais maintenant il conserve tout
    Je sais c'est insensé c'est fou
     
    On l'a trouvé crispé muet sidéré
    On a du le remplacer à pied levé
    Il ne voit plus le monde de haut
    Il pense maintenant qu'on est KO
     
    Il était là consterné assis à son pupitre
    Livide bouleversé ses grands yeux de vitre
    Rivés sur les dernières images d'un reportage
    Où d'intenses affrontements faisaient rage
     
    On lui parlait mais il ne répondait
    Pas on croyait qu'il comprenait
    De la sueur perlait sur son front
    Mains moites crispé le menton
     
    Toujours capable d'absorber net
    Il a épongé la guerre au Koweït
    La flambée du prix des cacahuètes
    Les enjeux de l'ozone pour la planète
     
    Il n'a pas non plus bronché
    Quand d'un trait il a reniflé
    La lancinante misère d'Israël
    La faim des enfants au Sahel
     
    Entre deux visionnements de cassettes
    Il feuilletait distraitement la gazette
     
    Un membre de son équipe étonné
    Finit par le raccompagner
    Il ne put se décider à le laisser
    Avant qu'il ne fut au lit en sécurité
     
    Son amie appela un médecin d'urgence
    Qui vint rapidement constater les transes
    Du patient on lui prescrit des calmants
    Du repos il fut docile indifférent
     
    Après quelques semaines on constata
    Que son état s'aggravait on décida
    De lui faire voir un psychologue
    Qui avait guéri jadis des maux analogues
     
    Voyons mon vieux dit le spécialiste
    N'en fait pas un plat ne soit pas triste
    Des civils tués à l'arme chimique
    C'est moins pire que la bombe atomique 
     
    De plus ça se passe aux Indes on est OK
    Allez un petit effort il faut oublier
     
    Il était de plus en plus terrorisé
    Ne mangeait plus ne dormait plus du tout
    Sur son visage des rides s'étaient creusées
    Pour un seul homme c'était beaucoup de boue
     
    Congés conseils médecins
    Rien n'y fit car à la fin
     
    Le commentateur est décédé
     
    Excédé par sa réalité
     
    Acteur sans scénario

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :